Fabian Beghin (steel drum, accordéon, flûte)

Fabian, multi-instrumentiste aux nombreuses facettes, développe depuis plus de dix ans des projets au sein desquels il déforme en tous sens le cadre des musiques du monde. Au cours de ses nombreuses tournées à l’étranger, il a déjà eu l’occasion de présenter ses différents groupes aux Etats-Unis, en Chine, en Inde, en Tunisie, en Suisse, en Allemagne, aux Pays-Bas, au Luxembourg, en France, etc.

Après avoir appris  l’accordéonet la flûte irlandaise (Tin whistle et Low Whistle) en Ecosse, il a été initié, au cours d’un séjour prolongé en Inde, au jeu de la bansuri (flûte traversière en bambou). Parallèlement, il poursuit depuis lors une recherche approfondie sur les nombreuses traditions de l’accordéon à travers le monde, entre autres en Amérique Latine et dans les Caraïbes. C’est ce répertoire des Caraïbes et son expérience des percussions accordées (acquise par ses prestation au jaltarang en compagnie du musiciens indien Suman Sarkar) qui l’ont mené à apprendre le steel drum.

 Actuellement, Fabian joue du ukulele, de l’accordéon et de l’harmonica dans « Chouval Brass » (chouval.be), exploite les pédales d'effet raccordées à l'accordéon au sein de « O’Steam » (www.mokamusique/steam), joue de la bansuri et de l’harmonium indien dans « Jugalbandi Trio » (jugalbanditrio.be ), des claviers et de l’accordéon dans « Gainsbourg ressuscité, bien fait pour sa gueule » (chambellan.be/gainsbourg),  etc. Il a également presté de très nombreux concerts à l’accordéon au sein de différents autres projets tels que le duo « Didier Laloy & Fabian Beghin » (cryptonique.be), « Turlu Tursu » ( turlutursu.be), etc

Par ailleurs, Fabian est également très investi dans le domaine du jeune public. Dans ce cadre, il a participé au spectacle « Marie des Grenouilles » de la Cie Arts et Couleurs et joue actuellement du ukulele et des percussions dans « Mamemos Band ».  Fabian a également écrit (paroles, musiques et dialogues) les trois volets de la farce familiale rock'n'roll  « Les chèvres pull » (chevres-a-pull.be), chroniquée par la presse comme un véritable renouveau dans la chanson jeune public (« L’école des chèvres pull », « La Fée Eric » et « Le grand retour d’Ulysse ») et ayant été jouée en concert plus de 300 fois. Dans ce projet, on le retrouve principalement à la basse, au clavier, à la scie musicale et au steel drum.

DISCOGRAPHIE

Chouval Brass :

• The jungle pub salsa(Happy Family Records)
Le Monde est un Village vol 10 (RTBF-La Première)
Señor Cuchifritos (Koko Records - sortie en août 2016)
                       
Didier Laloy/Fabian Beghin :

• Cryptonique (Homerecords)

Les Chèvres à Pull :

• L’école des chèvres àpull  (Happy Family Records)
Le grand retour d’Ulysse   (Koko Records)

Turlu Tursu :

Le Monde est un Village vol 5 (Virgin)
• Turlu Tursu (Homerecords)
Accordion ‘n Drum ‘n Bass  (Homerecords)
The all weathers country (Homerecords)

OSteam :

Electric Folk Ballroom » (Homerecords - sortie octobre 2016)

Jugalbandi Trio :

Doab (Home Records)
Brindiban (Home Records)

 

 

Haut de la page.

Pierre Malempré (trompette)

À l'âge de six ans, Pierre commença l'étude de la trompette à l'Académie de Rochefort, où il obtint la médaille du gouvernement. Ensuite, il poursuivit ses études supérieures au Conservatoire Royal de Liège dont il est lauréat, et élargit son apprentissage dans la section jazz du Conservatoire Royal de Bruxelles.

Passionné par la musique des caraïbes, il décide de partir en Colombie, où il devint trompettiste soliste de l'Orchestre Symphonique National, tout en enseignant la trompette à l’Université et aux Beaux Arts de Cali. Il en profite également pour intégrer différents projets salsa et latin jazz pendant les six années de son séjour.

De retour en Belgique, il multiplia ses collaborations dans le domaine de la salsa (La Exclusiva, Contrabando,La Sonora Cubana, Bronzeto, etc.), et eut l’occasion de se produire en Italie, Espagne, Portugal, Allemagne, Pays-Bas, Grande-Bretagne, Danemark, Croatie, Tunisie, Equateur, Etats-Unis, Chine, Singapour...

Dans ses projets actuels, Pierre accompagne notamment le chanteur Marka sur ses deux derniers albums basés sur la musique cubaine.

 

 

 

Haut de la page.

Quentin Halloy (batterie)

Après avoir approfondi sa connaissance de la batterie au Jazz Studio d’Anvers, Quentin est devenu batteur et percussionniste professionnel au sein de formations très variées. C’est ainsi qu’il a pu explorer le monde de la pop (Dyna B), du Folk (Yew, Mac Rahl ), de la chanson française (Marka), du théâtre musical (L’homme qui valait 35 milliards, 2043, Block Buster) et des musiques d’Amérique latine (Mandacaru, Matalumbo, Shambala, Confusion Latina, Maracatu Mix).

Quentin est souvent engagé à titre d’arrangeur et d’ingénieur du son pour diverses créations musicales. Il a également travaillé pour la société « There is a Mix », en collaboration avec l’Université de Montpellier, à la réalisation d’une gigantesque base de donnée visant à répertorier le plus grand nombre d’enregistrements tous styles confondus.

 

Haut de la page.

Bruno Herzet (saxophone)

Après l’obtention de ses premiers prix au conservatoire de Verviers (obtention de la médaille vermeille et de la médaille du gouvernement avec grande distinction pour le saxophone), Bruno donne cours à l’académie de Theux et coordonne les ateliers saxophone du centre culturel de Dison.

Par ailleurs, Bruno joue de quatre types de saxophone (soprano, alto, ténor et baryton) dans de nombreux projets professionnels (plusieurs albums de Marka, les Gauff, etc.) et pour des enregistrements à la RTBF.

 

DISCOGRAPHIE :

A Tribute To Glenn Miller (1994),

Phasmes, Cafard Rose (1998),

Doo, Chilli Pom Pom Pee (2000),

Café liégeois, Titanic Ensemble (2001),

Dunia, John Chris( 2002 ),

Years, CKO (2003),

Latin Vibes, Vincent Barracato (2007).

Haut de la page.

Christophe Collignon (sousaphone)

Après avoir suivi le cursus classique en académie pour l’apprentissage de la clarinette, Christophe a suivi pendant 2 ans les cours de basse dans la section jazz du conservatoire de Luxembourg. Ensuite, il poursuivit la pratique des instruments « basses » sous de nombreuses formes : basse électrique, sousaphone, clarinette basse, contrebasse.

Parmi les groupes dont il fait partie, il joue de la clarinette au sein de la « Fanfare Commando Fête » et de la contrebasse dans « The Left Arm of Buddha ».

Outre ses nombreuses animations pour les Jeunesses Musicales, Christophe est également professeur d’éducation musicale dans l’enseignement spécialisé.

 

Haut de la page.